Association romande contre la drogue

Les toxicomanies ne sont une fatalité ni pour l’individu, ni pour la société.

Nous nous opposons à ceux qui affirment que les drogues et toxicomanies sont une fatalité que notre société doit accepter et légaliser.

Les conséquences de la drogue

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page les drogues et leurs dangers.

Les drogues provoquent de graves effets sur le corps et le psychisme. Elles créent une forte dépendance et provoquent la détresse de leurs consommateurs et de leur entourage.
Toute personne toxicodépendante entraîne son entourage et sa famille dans sa détresse. Personne ne peut se droguer sans nuire à autrui.
Consommées pour leurs effets psychotropes, les dommages des drogues sur la santé physique peuvent être graves : Troubles cardiovasculaires dont les infarctus du myocarde, substances cancérigènes, risques élevés d’infections (VIH, Hépatites B et C).

Les troubles psychiques sont eux-aussi de la partie. Entre les angoisses, paniques, confusions et hallucinations, il y’a de tout. Au cours de la descente, on se sent dépressif et dans un terrible sentiment de manque. Les plus grands dangers sont le développement de psychoses et de dépressions pouvant mener au suicide.
Les risques sociaux font activement partie des conséquences de ces substances toxiques. On peut constater une certaine violence chez les consommateurs, ce qui peut entrainer un risque d’agression. La modification de la perception est un danger pour autrui. Elle peut provoquer des accidents, en particulier des accidents mortels de la route.

Les enjeux liés à la drogue en Suisse ?

En 2013, un quart environ des personnes admises en clinique psychiatrique l’étaient du fait de leur consommation de substances (Office fédéral de la santé publique, OFSP).
Les effets du cannabis, eux, sont la deuxième cause de traitements médicaux en institution après l’alcool (Monitorage suisse des addictions).

En 2015, les coûts sociaux de la consommation de drogues illégales, de tabac et d’alcool s’élevaient selon l’OFSP à 14 milliards francs suisses (CHF)

En 2017, 137 personnes sont décédées suite à une overdose de drogue.

La presse en parle

Facebook – ARCD

L’ARCD tient un compte Facebook publiant des articles de presse et études scientifiques informant sur les dangers des drogues et de leur banalisation.

Nous contacter

Nous contacter